Les Filles de Illighadad, Altin Gün et Kepa

Les Filles de Illighadad, Altin Gün et Kepa

14 Feb 2018 Rouen

Détails

Horaires : 20h
Lieu : Le 106

Les Filles de Illighadad

Originaire du fin fond du Niger, ce groupe acclamé est la révélation de la musique touarègue : trois jeunes femmes et un guitariste, pour une version planante et métronomique du blues du désert. Déjà très bonnes sur leurs deux albums (sorti sur le label Sahel Sounds), les Filles de Illighadad sont aussi fascinantes à voir sur scène, hypnotiques, simples et mystérieuses, comme un mirage africain du Velvet Underground.

 

Altin Gün

Le blues comme on l’aime aux Nuits de l’Alligator, c’est d’abord un sentiment. Et si on a choisi d’inviter le groupe turc Altin Gün (avec un peu de Hollandais dedans), c’est parce qu’ils l’ont, ce sentiment : une nostalgie qui pulse dans la voix de la chanteuse Merve Dasdemir, sur un tapis volant tissé de musique traditionnelle et de rock psyché. Ils ont sorti un 45 t sur l’excellent label suisse Bongo Joe, et c’est aussi un gage de qualité.

 

Kepa

Le Français Kepa ressemble un peu à Jonathan Richman, période moustache. Mais ce n’est pas seulement pour ça qu’on l’aime. Aussi pour sa façon de jouer du blues avec l’instrument iconique du genre (une guitare resonator en métal), mais à sa façon à lui. Cet ancien skateur devenu musicien après un accident sortira son nouvel album au printemps. Il s’annonce énorme, et c’est le moment de le découvrir en avant-première sur scène.

FESTIVAL LES NUITS DE L ALLIGATOR