Automatic City

C’est un groupe français qui sait assez bien s’inspirer du blues électrique vintage le plus primitif, priapique et cramoisi, façon Chess Records. Mais heureusement, il sait aussi aller plus loin, faire des pas de côté, et des pas chaloupés, vers les rythmes des Caraïbes, et les sons électroniques. Leur dernier album, Bongos & Tremoloes, est un bijou d’élégance, de guitares suantes et de rythmes saccadés. Inclus une reprise de RL Burnside : il nous les fallait donc.  

FESTIVAL LES NUITS DE L ALLIGATOR